Bitcoin : 5 exemples de son utilité réelle

Plus de 10 ans après sa création, le fascine toujours autant, même les plus instruits sur la cryptomonnaie. La généralisation du bitcoin a engendré quelques changements dans le mode de consommation mondiale. En effet, le est une nouvelle forme de monnaie ou monnaie virtuelle permettant d’améliorer les solutions de paiement en ligne déjà existantes. Cependant, l’usage du bitcoin, voire des cryptomonnaies, n’est plus restreint aux paiements d’achats effectués en ligne. D’ailleurs, beaucoup s’interrogent encore sur les réelles utilités de la cryptomonnaie comme le bitcoin. Nous allons donner 5 exemples de l’usage du dans cet article.

Le Bitcoin, qu’est-ce que c’est et comment fonctionne-t-il ?

Créé par le mystérieux Satoshi Nakamoto, le bitcoin est la cryptomonnaie la plus populaire du marché. Même si le bitcoin est présenté comme une sorte de monnaie, les cryptomonnaies comme les bitcoins ne fonctionnent pas comme les monnaies traditionnelles. Le bitcoin est en fait une monnaie virtuelle ou cryptomonnaie créée par des mineurs lors d’un minage. Le bitcoin est une unité monétaire numérique et ne dépend d’aucune autorité et d’aucune banque. D’ailleurs, les cryptomonnaies sont toutes décentralisées. Les mineurs qui créent les bitcoins utilisent des équipements informatiques très puissants. Le minage réalisé par les mineurs pour la création de bitcoins consomme énormément d’énergie.

La cryptomonnaie comme le bitcoin a un cours très volatile, mais en tant que monnaies, les bitcoins sont soumis à certaines règles. Effectivement, sa valeur dépend de l’offre et de la demande, la raison pour laquelle le cours du bitcoin reste très variable. Néanmoins, les bitcoins se sont imposés comme de véritables monnaies puisqu’un bitcoin remplit les trois fonctions de la monnaie, à savoir :

  • Un moyen d’échange (le bitcoin permet de régler des transactions) ;
  • Une unité de compte (le bitcoin permet de mesurer la valeur et les prix des produits) ;
  • Une réserve de valeur (le bitcoin peut être stocké).

Étant donné le concept de la cryptomonnaie ou monnaie virtuelle, on pourrait penser que les transactions effectuées avec du bitcoin ne laissent aucune trace. Toutefois, ce n’est pas le cas puisque les inventeurs du bitcoin ont élaboré la blockchain ou chaîne de blocs. En fait, la blockchain est une base de données contenant toutes les transactions effectuées en bitcoin par les utilisateurs. Une transaction de bitcoins, aussi appelée bloc, via le système blockchain, est immédiatement transcrite sur le réseau blockchain (chaîne de blocs) avant d’être verrouillée. Cette chaîne de blocs permet donc d’enregistrer et d’échanger des informations sur les transactions de façon transparente et sécurisée. D’ailleurs, sachez que le bitcoin n’est pas la seule cryptomonnaie qui fonctionne grâce au système blockchain.

À quoi servent les bitcoins ?

Gros plan des mains masculines sur le bureau avec le symbole bitcoin

Depuis ses premières apparitions, l’usage du bitcoin n’a cessé de s’étendre dans de nombreux domaines. En effet, cette cryptomonnaie est aujourd’hui utilisée pour de nombreuses transactions. Néanmoins, il ne faut pas oublier que le bitcoin et les cryptomonnaies n’ont pas de cours légal.

Payer des achats en ligne

De toutes les utilisations connues du bitcoin, payer des achats en ligne avec des bitcoins est le plus répandu.

À l’instar des monnaies classiques (euros ou dollars), les bitcoins sont couramment utilisés comme moyens de paiement sur des plateformes spécialisées. D’ailleurs, la cryptomonnaie, notamment le bitcoin, est une monnaie légale et officielle dans certains pays (Salvador, Centrafrique). Toutefois, bien que les transactions en bitcoin soient très sécurisées, certaines personnes possédant un portefeuille rempli de bitcoins préfèrent encore les transactions traditionnelles.

Convertir en une autre cryptomonnaie ou une monnaie étatique

En tant que monnaie, le bitcoin, comme d’autres cryptomonnaies, est convertible en monnaies classiques (euros ou dollars) sur des plateformes dédiées à cet effet. La cryptomonnaie n’a pas de cours fixe, et le cours du bitcoin dépend de l’offre et la demande.

Transférer de l’argent d’un pays à un autre à moindres frais

Sachant que transférer de l’argent d’un pays à un autre engage des frais de transferts souvent importants, le bitcoin se présente comme une alternative plus avantageuse pour une telle pratique. Transférer une cryptomonnaie comme les bitcoins ne nécessite que d’infimes frais, peu importe la quantité de bitcoins envoyée et le pays destinataire. Le facteur temps joue aussi en faveur des cryptomonnaies, car l’envoi de bitcoin ne prend au maximum que 10 minutes.

Stocker et sécuriser sa monnaie

À l’heure actuelle, presque la moitié des adultes ne possèdent pas de compte en banque. Après cette constatation, la cryptomonnaie comme le bitcoin paraît comme étant la solution idéale pour garder sa monnaie en toute sécurité. En plus, sachez qu’il est plus facile de créer un portefeuille Bitcoin que d’ouvrir un compte en banque. Plus besoin de se déplacer, un simple téléphone et une connexion internet suffisent pour placer ses bitcoins et ses avoirs en lieu sûr.

Créer des registres pratiques et fonctionnels

Au-delà d’être des monnaies virtuelles, le bitcoin est aussi une monnaie caractérisée par la blockchain qui contient toutes les transactions réalisées en bitcoin dans le monde. En tant que registre décentralisé, ce blockchain est consultable par tous. De ce fait, le bitcoin peut être utilisé pour créer des registres qui serviront à valider n’importe quel type de document, ou même à identifier des personnes ou des objets.

L’utilisation du bitcoin et de la cryptomonnaie en général est encore cantonnée dans les transactions de nature financière en raison de la complexité du concept, surtout la blockchain. Toutefois, ce n’est qu’une question de temps avant que les bitcoins et les cryptomonnaies ne soient utilisés dans d’autres applications.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / Cryptomonnaie / Bitcoin : 5 exemples de son utilité réelle