Cigarette électronique : voici toutes les étapes pour changer la mèche sans commettre d’erreurs !

Les cigarettes électroniques sont aujourd’hui de plus en plus utilisées par les fumeurs comme une alternative à la cigarette traditionnelle ou pour la stopper.

Mais une cigarette électronique, même si vous n’en rachetez pas tous les jours, demande un entretien et un changement des pièces en cas de panne ou de sensation de brûlé.

Dans l’article que nous vous proposons aujourd’hui, nous allons parler du changement de mèche d’une cigarette électronique, petit élément qui risque fortement de changer vos sensations lorsque vous vapotez.

Grâce à Internet, vous pourrez trouver facilement des guides à suivre.

Identifier la mèche de la cigarette électronique pour la changer

Une mèche est un élément constituant de la cigarette électronique qui n’est pas tout à fait visible dès le premier coup d’œil.

Grâce à elle, vous pouvez customiser et personnaliser votre atomiseur (à condition qu’il soit reconstructible) afin de bénéficier et de pouvoir vapoter selon vos préférences. Mais avant de remplacer la vôtre et d’en choisir une de remplacement, vous devez commencer par identifier la mèche et de comprendre son rôle.

La mèche d’une cigarette électronique est le cœur et le moteur de votre cigarette. Si votre e-cigarette n’en possède pas, vous n’avez ni vapeur, ni arômes ni diffusion de nicotine. Elle se compose d’un fil résistif et de coton (en général car il y a aujourd’hui plusieurs autres matériaux pour la conception de mèche) et son fonctionnement est assez simple.

Le coton est ce qui permet d’amener le liquide jusqu’au fil résistif qui est enroulé autour de la mèche. Le coton est la matière de base utilisée dans la conception de mèche pour cigarette électronique, car c’est une matière absorbante, mais vous trouverez également des mèches fabriquées à partir de fibres de silice.

Quand changer la mèche de sa cigarette électronique ?

Lorsque le fil résistif chauffe, il vient créer de la vapeur. La mèche a donc pour rôle d’alimenter la résistance avec la quantité de liquide adéquate.

On peut donc déduire que la mèche de la résistance doit constamment être imbibée de liquide afin que la vaporisation se fasse de la bonne manière. Si la résistance n’est pas alimentée correctement, que l’on ressent un léger goût de brûlé lorsqu’on vapote ou que les sensations et les goûts sont détériorés, on peut penser que la mèche de sa résistance est à refaire.

Un autre cas où il faut penser à remplacer la mèche de sa cigarette électronique est le dry-hit. Celui-ci est une usure anormale de la résistance qui est provoquée par un mauvais amorçage et donc, lorsque la mèche n’est pas correctement imbibée.

La résistance peut être réutilisée si la mèche n’est pas calcinée, mais dans le cas contraire, il faudra tout remplacer. Il est donc primordial de bien amorcer votre cigarette lors de la première utilisation. Si vous utilisez un liquide qui contient un fort taux de VG, respectez un temps d’amorçage un peu plus long.

Comment changer la mèche de sa cigarette électronique ?

Maintenant que vous savez dans quel cas remplacer la mèche de votre cigarette électronique et dans quel cas remplacer la résistance en entier, vous devez savoir comment procéder au remplacement.

Il faut savoir que la résistance est essentiellement fabriquée à partir de métal. Pour extraire la mèche ainsi que les joints, il est donc nécessaire de la démonter. Il suffira alors de démonter la base du clearomiseur et procéder aux changements.

Quelques étapes sont évidemment à suivre afin de bien la changer et d’avoir un meilleur rendu aromatique lors de la vape. Pensez à nettoyer l’ensemble lorsque vous désassemblez les pièces et bien les sécher avant de les remonter. Il est d’ailleurs conseillé d’attendre au moins 10 minutes avant de reprendre la vape.

Pour construire votre mod selon vos envies et vos goûts, plusieurs types de mèches sont disponibles sur le marché. Vous trouverez donc plusieurs fibres pour votre résistante. Il y aura :

  • Les mèches en céramique ;
  • Les mèches en coton ;
  • Les mèches en fibres de silice ;
  • Les mèches en fibres de cellulose ;
  • Ou encore en feuilles de mesh.

Chacune d’entre elles offrira plusieurs avantages et présentera des inconvénients. La céramique, par exemple, préserve parfaitement le liquide avant sa vaporisation et est plus durable dans le temps. En revanche, elle sera plus sensible aux dry hits et nécessite une amorce importante. De plus, il faudra veiller à ce que le réservoir ne soit jamais vide. Choisissez alors une mèche qui correspond à vos besoins et à vos préférences en termes de goûts.

La cigarette électronique continue son expansion

Les fumeurs de tabac diminuent chaque année, tandis que ceux qui craquent pour la cigarette électronique augmentent. Il faut dire que la cigarette électronique permet dans un premier temps de belles économies d’ (45 euros en moyenne contre 250 à 300 pour la cigarette classique). Dans un second temps, elle supprime plus de 4000 substances dangereuses et cancérigènes présentes dans le tabac. Elle permet donc un sevrage doux pour les personnes qui souhaitent en finir avec le tabac et retrouver un de vie plus sain. L’absence de combustion protège également les poumons, qui ne seront plus noircis. Encore faut-il choisir les bons produits pour être sûr que l’expérience soit agréable pour les consommateurs. Avec kumulusvape, vous trouverez du matériel de qualité (cigarette, résistances) mais également des liquides aux goûts savoureux qui sauront vous convaincre. Il faut en effet être équipé du meilleur de ce que propose le marché pour avoir les meilleures sensations, et être sûr de ne pas craquer pour une cigarette à nouveau. En commandant sur internet les bons produits, vous adopterez définitivement la cigarette électronique, et vous pourrez enfin dire adieu au tabac de vos anciennes cigarettes.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.