France – Australie : Comment Penaud a-t-il sauvé les Bleus ?

Si Charles Ollivon, la 3e ligne de l’équipe de France, a été élu homme du match face à l’Australie, samedi dernier au Stade de France, c’est bien Damian Penaud qui a sauvé les Bleus. Dans les derniers instants du match, l’ailier clermontois a inscrit un essai, dont lui seul a le secret, pour offrir à la une 11e victoire de rang. À la fin du match, le sélectionneur des wallabies, Dave Rennie, n’a pu que s’incliner devant le bijou de celui qu’il considère comme l’un des meilleurs ailiers du monde actuellement.

Un match dominé par l’Australie

Pour son premier match de la tournée d’automne 2022, le XV de France était opposé à l’une des équipes les plus redoutables du moment, l’Australie. Devant un public acquis à leur cause, les joueurs de Fabien Galthié avaient à cœur de poursuivre leur belle série, eux qui sont sur dix victoires consécutives. De leur côté, les wallabies viennent en France pour confirmer leur performance tout au long du rugby Championship. Cette soirée du 5 novembre s’annonçait donc bouillante, ce qui a toujours été le cas d’ailleurs lors des dernières France-Australie.

L’équipe de France à réaction

Dès les premières minutes, on a pu voir que les joueurs australiens ne sont pas venus en tant que touristes puisqu’ils ont étouffé les joueurs français à l’entrée de jeu. Mise sous pression, l’équipe de France, menée par son capitaine Antoine Dupont, ne parvint pas à déployer leur jeu si alléchant des derniers matchs. À l’image de la charnière Dupont-Ntamack, les joueurs français ont été complètement muselés durant la majeure partie de la première période. Dans les 15 premières minutes du match, les deux équipes réussissent deux pénalités chacune :

  • France (7e et 10e minute) ;
  • Australie (4e et 13e minute).

La première étincelle du match arrive à la 18e minute du côté de l’Australie. Bloqués par la France, à cinq mètres de leur ligne de but, les wallabies ne paniquent pas et tentent une relance plus que suicidaire. Néanmoins, grâce à leur vitesse, ils parviennent à accélérer d’un coup et trompent la défense française.

Après une série de passes digne des jeux vidéo de rugby, le centre Lalakai Foketi aplatit le ballon sous les perches et permet à l’Australie de mener 13 à 6.

Heureusement, pour l’équipe de France, les Australiens ont commis beaucoup trop d’indisciplines, ce qui permet à Thomas Ramos des opportunités. À 12 – 13 en faveur de l’Australie, le match se dirige tout droit vers la mi-temps. Cependant, une perte de balle anodine des wallabies permet à Fickou de récupérer le ballon et de taper un coup de pied rasant pour mettre la pression dans le camp des Australiens. Après un pick and go, le talonneur de l’équipe de France, Julien Marchand va aplatir. Thomas Ramos réussit la transformation et la France mène 19 – 13 à la pause.

Penaud a sauvé les Bleus

Au retour des vestiaires, les hommes de Fabien Galthié retombent dans leurs travers et commettent beaucoup d’imprécisions. Comme en première période, les deux équipes obtiennent chacune une pénalité, mais la France mène toujours de 5 points, 22 à 16 donc. Seulement, on s’aperçoit que la pause a fait beaucoup de bien à l’Australie, qui s’installe petit à petit dans le camp des Bleus. Suite à un regroupement à gauche du terrain, les joueurs australiens écartent le ballon côté opposé, et grâce à un surnombre, Campbell inscrit son premier essai sous le maillot de l’Australie. Bernard Foley passe la transformation et l’Australie reprend la tête 22 à 23.

Un éclair de génie signé Damian Penaud

Après cet essai australien, les Bleus tentent de mener la révolte avec plusieurs changements de joueurs. Toutefois, l’équipe d’Australie même toujours au score et prend jusqu’à 4 points d’avance après une pénalité pour Reece Hodge à la 75e minute. À cet instant du match, le mauvais souvenir du match perdu face à ces mêmes wallabies à l’été 2021 plane à nouveau sur le Stade de France. D’ailleurs, cette défaite est la dernière enregistrée par les Bleus.

Cependant, il ne faut pas oublier que l’équipe de France compte dans ses rangs quelques-uns des meilleurs joueurs de rugby dans le monde actuellement. Si tout le monde attendait le demi de mêlée français et actuel meilleur du monde, Antoine Dupont, c’est un autre phénomène qui s’est illustré. Et au vu de la physionomie du match, seul un exploit personnel pouvait faire basculer cette rencontre en faveur des Bleus.

On a coutume de dire que les meilleurs joueurs répondent présents dans les moments cruciaux, et cela, Damian Penaud l’a bien compris. Ce soir du 5 novembre, à la 76e minute du match, l’ailier clermontois a enfilé son costume de super héros pour sauver l’équipe de France, toute proche de sa première défaite depuis plus d’un an. Après une passe sautée du demi d’ouverture entrant, Mathieu Jalibert, Damian Penaud prend le ballon et élimine son adversaire vis-à-vis d’un crochet salvateur. L’ailier polyvalent de l’équipe de l’ASM Clermont Auvergne et de l’équipe de France résiste ensuite à deux défenseurs australiens avant d’aplatir le ballon en coin. Même si Thomas Ramos rate la transformation, les Bleus remportent le match sur le score de 30 – 29.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / France / France – Australie : Comment Penaud a-t-il sauvé les Bleus ?