Netflix Interdit aux Russes ? La Plateforme de Streaming Prend Parti dans le Conflit en Ukraine

La plateforme de streaming américaine qu’est a décidé de rendre inaccessible ses films et séries aux personnes habitant en Russie. Le géant de Californie l’a annoncé à l’AFP ce jour. Depuis le conflit russe en Ukraine débuté le 24 février, l’entreprise est la dernière en date à prendre position.

avait prévu son retrait en Russie depuis mars

Les journalistes de l’AFP s’en sont bien rendus compte : la plateforme vidéo Netflix est rendue inaccessible aux Russes depuis quelques jours. De plus, l’entreprise américaine aurait attendu la fin du cycle de la facturation afin de bloquer l’accès à la plateforme en Russie. A cause des sanctions occidentales décidées par l’Union Européenne, les russes souhaitant accéder au service de streaming devait déjà utiliser un moyen de paiement non lié aux banques russes.

Netflix, leader mondial du service de streaming, avec plus de 220 millions d’abonnés en fin d’année 2021 répartis sur la Terre entière, se prive désormais de presque 700 000 abonnés qui résidaient jusque là en Russie. Ce sont les chiffres annoncés par la plateforme elle même.

Si on en croit les annonces du géant, il a également dû arrêter les programmes originaux qui étaient en ce moment même tournés dans le pays attaquant. Tout porte à croire que plus aucun tournage à venir n’aura lieu dans ce pays.

Quelle alternative pour les Russes qui veulent regarder des films ?

De la même manière que Google est à l’Amérique ce que Yandex est la Russie, le pays n’est pas en reste au niveau des services de Streaming. Certes Netflix était tout de même prédominant de ce côté de l’Atlantique mais plusieurs russes se sont déjà exprimés sur les alternatives de la plateforme vidéo auxquels ils allaient souscrire.


Certains noms reviennent donc assez souvent après nos interviews : KinoPoisk, Megogo ou encore Okko. Mais Netflix avait la particularité de proposer du contenu original, point faible de ses concurrents qui ne font que reprogrammer du cinéma déjà vu. D’équivalent à Netflix, il n’y en a pas vraiment. On peut même considérer que toutes ces alternatives ne sont que des regroupements de films déjà disponibles en ligne sur des sites web pirates.

Parmi les services de streaming russes, KinoPoisk semble se démarquer de par ses 3 niveaux d’abonnement avec un volume croissant de contneu. Il est à noter que le niveau d’abonnement le plus élevé ajoute simplement du contenu HBO, également connu sous le nom d’Amediateka en Russie par la marque de son licencié local. L’entreprise russe vend également des titres mais les conserve dans un onglet à part, à l’instar d’Amazon Prime Video qui lui, ne s’est pas encore prononcé dans ce conflit en Ukraine.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / International / Netflix Interdit aux Russes ? La Plateforme de Streaming Prend Parti dans le Conflit en Ukraine