Vous N’aurez Bientôt Plus le Droit de Dire « Gaming » ou « Streamer »

Un nouveau décret vient de sortir, proposant une traduction de la plupart des anglicismes de l’univers des jeux vidéo. Ces nouvelles appellations auraient pour but de faciliter le jargon vidéoludiques pour les non-initiés du milieu. Un bannissement complet de ces termes serait donc une nouvelle réglementation pour laquelle les organismes officiels devront se plier. Espérons cependant que cette nouvelle règle n’ait pas de conséquences sur le quotidien des présentations et joueurs du milieu.

Pourquoi l’Académie Française déteste les anglicismes ?

Qui préfère dire « Jeu vidéo en nuage » au lieu de « Cloud gaming » ? Ou encore « Joueuses et joueurs en direct » plutôt que « Streamers » ? L’Acamédie Française pardi ! Certains anglicismes traduits et adaptés à la langue française se retrouvent considérablement rallongés. Un argument pour cette francisation est l’accessibilité aux personnes novices du milieu, qui comprendraient mieux le langage et de ce dont il s’agit. Vous trouvez que « Jeu vidéo en Nuage » ça veut dire quelque chose vous ?

Pourquoi ne pas respecter le lexique du jeu vidéo dans sa langue originelle, qu’est l’anglais ? Certes, un des combats menés fièrement par l’Académie Française est de lutter contre l’anglicisme qui vient dénaturer, déformer, envahir et faire mourir la langue de Molière.

Chaque année, de nouveaux mots font leur apparition dans le dictionnaire Larousse, remis au goût du jour tous les 365 jours. « Enjailler » n’était pas présent dans le dictionnaire il y a de ça quelques années ? Mais qui l’utilise encore réellement ? Dans les mots auxquels on a déroulé le tapis rouge depuis 2020, on compte notamment « déconfinement », « asymptomatique » ou encore « télétravail », mots déjà connus de tous mais au combien moins utilisés.


 

Quels anglicismes du jeu vidéo sont impactés ?

Que « Rétro Gaming » ait pour équivalent « Jeu vidéo rétro » passe encore. Mais que pensez-vous de « Matchmaking » traduit en « Appariement de joueurs » ? Ou encore de « Free to play » traduit par « Jeu vidéo en accès gratuit » ?

Est-ce que tout le monde se pliera aux exigences ?

Cela fait des années que les anglicismes dans le domaine du jeu vidéo sont utilisés, aussi bien par les présentateurs, les joueurs, les spectateurs, les organisateurs. De vraies habitudes internationales que la communauté gaming française a fait siennes. Il sera donc à voir, dans les mois et années à venir, si cette nouvelle réglementation détournera les usages ou si les habitudes resteront. Peut-être que ces mots francisés ne rentreront pas dans le dictionnaire si personne n’opte pour eux au quotidien ? Affaire à suivre.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / International / Vous N’aurez Bientôt Plus le Droit de Dire « Gaming » ou « Streamer »